L'histoire Barbet

 

Le Barbet est noté à travers l'histoire dans les peintures, les images et les mots écrits. En fait on pourrait multiplier les exemples dans lesquels apparaissent des Barbets. 

Diana était à l'origine considérée comme une déesse du désert et de la chasse, un sport central dans la culture romaine et grecque. Les premières inscriptions romaines l'ont célébrée principalement en tant que chasseresse et patronne des chasseurs. Une belle statue de Diane de Rambouillet avec des animaux autour de ses stands en France.

La période s'étendant du 14ème au 16ème siècle est caractérisée par le silence complet des auteurs sur le sujet de Barbet, ils parlent bien des chiens d'eau mais ne mentionnent pas explicitement Barbet.

De même en 1576 Caius (Dc Kaye) parle du barbet et le désigne sous le nom de "waterspaniel" montrant ainsi qu'il le considère comme chien de chasse pouvant être utilisé aussi bien en plaine qu'au marais.

C'est surtout à partir decette époque que l'on distingua les Griffons les Epagneuls et les Barbets. De Sélincourt s'exprimait en ces termes "Les griffons chassent aussi lenez bas et suivent le pied mieux que tous les autres par les chaleurs... Les barbets frisés et à demi-poil suivent tous par le pied, chassent le nez basquand le gibier fuit, et quand il demeure chassent le nez haut et l'arrêtent; ils chassent sur terre et dans l'eau, leur principale nature est de rapporter, ils sont rudes au gibier, les frisés plus que les autres, mais tous sont les plus fidèles chiens du monde et qui ne veulent qu'un maître et ne le jamais perdre de vue.
 

Comme on vient de le voir plusieurs races possèdent du sang barbet dans ses veines, mais il convient derester prudent sur les descendants de la race. On peut sans se tromper affirmer que Korthal, Drahthaar, Griffon Boulet, Briard et Beauceron les plus proches du Barbet.

 

Le barbet dès le Moyen Âge, existait en Europe sous l'appellation de chien d'eau.


Cette race, nominativement désignée dans la Maison rustique du XVIème siècle,

représentée dans plusieurs dessins de la même époque, était destinée à lachasse

aux canards et aux cygnes.

Les chiens existent depuis aussi longtemps que les humains doivent les aider.

Ils ont également protégé le bétail, leurs maisons et leur propriétaire. Les races

de chiens les plus anciennes sont les chiens de type Dogue, Spaniel ou Basset.
La plupart des pays, à l'exception de la France, ont compris le concept qu'un

barbet est un mot français pour un caniche. Grand ou petit, barbichon

indépendamment de la taille et du type, tout chien avec une barbe et un long

manteau était un barbet. Ces types de chiens ont finalement été regroupés et

ont reçu des noms de race. Un type de barbet est devenu un caniche (caniche),

un bichon, etc. et enfin classé un Barbet.

Il convient de le souligner d'autant plus que la Bibliothèque nationale de France a

commencé à publier des livres et magazines anciens, la connaissance des origines de la

race se développe rapidement. Il ne peut pas être exclu qu'un jour de nombreuses

sources plus importantes avant ce que nous savons et avons déjà seront découvertes.

Jusqu'à présent, plus de 300 sources ont été collectées et confirmées (dont deux photos du XIXe siècle) sur la race apparaissant dans des livres, magazines, journaux de 1886 jusqu'au début de la Seconde Guerre mondiale. Certains d'entre eux sont affichés et conservés dans leur état d'origine, sans aucune traduction, car même un seul mot peut changer complètement l'idée de l'article. Au fur et à mesure que le temps passe et que l'on en trouve plus, nous devons tous travailler ensemble pour réviser l'histoire telle que nous la connaissons.

  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

 

© 2020 Biscay Water dogs.